[Lyon-hackerspace] Demande d'atelier : publication d'un article scientifique

a d daouzli at gmail.com
Mar 17 Juil 17:13:29 CEST 2012


On peut très bien publier des papiers, il faut juste être accepté... et
avoir les moyens de payer :-p
Il y a des revues qui ont des publications gratuites si mes souvenirs sont
bons (pas les plus prestigieuses mais on peut y trouver de très bonnes
choses quand-même).
On pourra en parler ce soir.


Le 17 juillet 2012 17:04, Damien Clauzel <damien at clauzel.eu> a écrit :

> Le 17 juil. 2012 à 16:56, Yves Quemener a écrit :
>
> > Merci pour ces résumés ! On peut commencer à démarcher des journaux avec
> > juste un abstract ? Après acceptation, il faut leur envoyer l'article
> sous
> > quel délai ?
> En fait, ça dépend du domaine dans le quel tu veux publier. Certains
> demandent le résumé de l’article que tu proposes et t’autorisent ensuite à
> soumettre, d’autres demandent un brouillon, d’autre ne travaillent qu’avec
> des articles achevés, etc.
>
> En informatique, on travaille principalement avec des articles achevés,
> soumis à des publications choisies.
>
> Par exemple, on a réalisé un travail sur la découverte automatiques de
> nœuds hétérogènes dans un réseau meshé.
> On choisi ensuite où on souhaite publier (ce qui signifie identifier les
> revues/conférences/etc pertinentes du domaine)
> On rédige alors ensuite son article, qui présente son travail, avec une
> approche adaptée à l’endroit où on souhaite publier.
> On soumet.
>
> Naturellement, tout ceci est fortement ajustable en fonction de l’endroit
> où l’on souhaite publier 😊
>
>
> > Pour expliquer ce que j'ai derrière la tête : On a pris le nom de
> > "Laboratoire" plus pour la blague qu'autre chose, mais en y
> réfléchissant,
> > les exigences (implicites) de documentation des projets issus des
> > hackerspaces et les exigences des publications de la recherche
> scientifique
> > semblent assez similaires.
> Vivi, l’usage du terme « laboratoire » est libre. N’importe qui peut
> monter un « laboratoire », et c’est le mécanisme de réputation entre les
> pairs qui fait la différence entre le fantoche et le sérieux.
>
>
> > En particulier, elles ont toutes deux l'exigence
> > de reproductibilité des travaux. Je me demande si en rajoutant un peu de
> > peer-review, on ne pourrait pas créer une dynamique sympa de recherche
> > amateur-mais-semi-pro-quand-même dans les domaines qui touchent au
> > bidouillage. Soit en aidant à la publication dans un journal existant,
> soit
> > en en créant un.
> C’est ce qui se passe déjà avec le logiciel libre : en publiant les
> sources, on permet à ses pairs de les étudier, de les critiquer, et de
> s’appuyer dessus pour poursuivre les travaux. D’où l’importance de la
> documentation des projets… et des billets sur le blog 😉
>
> Damien
>
> --
> Save the seals, save the world
>
>
> _______________________________________________
> Lyon-hackerspace mailing list
> Lyon-hackerspace at lists.hackerspaces.org
> http://lists.hackerspaces.org/mailman/listinfo/lyon-hackerspace
>
>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.hackerspaces.org/pipermail/lyon-hackerspace/attachments/20120717/80fbc413/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Lyon-hackerspace