[Lyon-hackerspace] Projet impression 3D : des armes !

Damien Clauzel damien at clauzel.eu
Sam 25 Aou 10:38:07 CEST 2012


Le 25 août 2012 09:29, a d <daouzli at gmail.com> a écrit :

> Encore une fois tu aimes allumer des gros projecteurs sur toi et ce qui te
> fait rêver Damien! Nous n'avons pas besoin de ça au lol! Les armes servent
> au pillage des ressources de notre planète, au maintien d'infâmes
> dictatures, à une certaine forme d'asservissement des peuples.
>
Heu… ola…

Je ne fais que rebondir sur la FAQ du projet :
http://defensedistributed.com/faq/why-guns/

Guns prove out some of our younger generations’ beliefs about information
and sharing at an extremity. If we *truly* believe information should be
free, that the internet is the last bastion of freedom and knowledge, and
that societies that share are superior to societies that censor and
withhold, then why *not* guns?

The firearm has pride of place in underlining an individual’s significance
as a moral agent.


Il y a réellement un sujet de réflexion ici. Le partage de la connaissance,
la liberté de partager sont des aspects nobles, mais que ce passe-til quand
il s'agit de diffuser des savoirs qui ne plaisent pas à tous ? Refuser
certaines connaissances, est-ce de la censure ou pas ?



> L'existence des armes va à l'encontre de ce qu'on fait dans un
> hackerspace. Nous voulons gagner plus de liberté, nous voulons pouvoir
> préserver notre vie privée, maîtriser les choses qui nous entourent,
> garantir les libertés fondamentale de liberté d'expression,...

Pour toi, oui. Pour eux, manifestement non. C'est là toute la différence
culturelle. La société US s'est construite sur une base de pionniers, avec
du DIY dans un environnement hostile. Ça a laissé un héritage, avec entre
autre la plus grande présence des armes à feu que dans notre société
française. Aux USA, apparemment ça ne choque pas qu'un hackerspace
travaille sur des armes.

Je ne dis pas que nous devons le faire, mais que eux le font, et que ça
interpelle.

Au niveau du LOL, qu'est-ce que tout cela implique ? Qu'il y aurait *de
facto* des domaines d'activités tabous ? Quels seraient-ils, avec quels
limites et sur quelles bases ? Personnellement, cette approche ne
m'enchante guère.

Damien
-- 
Save the seals, save the world
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.hackerspaces.org/pipermail/lyon-hackerspace/attachments/20120825/44ac5a62/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Lyon-hackerspace